Passez sur notre nouveau site : http://www.donnemoilinfo.com


 
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPlan
Ce forum n'est plus mis à jour, passez sur notre site http://www.donnemoilinfo.com/ Pour des raisons de confidentialité tous les comptes ont été supprimés.

Partagez | 
 

 Interview d'un des créateurs de Google Chrome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boule
Membre aide
Membre aide


Masculin
OS : XP
Navigateur : opera

Pays :
Messages postés : 8781
Votes reçus : 164

MessageSujet: Interview d'un des créateurs de Google Chrome   Jeu 04 Sep 2008, 23:56

Ce 04.09.2008

Un des chefs de projet du nouveau navigateur de Google revient sur les fonctionnalités de Chrome et la nouvelle offensive de son entreprise. "Ce dont on est fiers avec Chrome, c'est la facilité d'usage", explique David Kadouch


Depuis le début de la semaine, la planète high-tech est agitée par le lancement de Chrome, le navigateur de Google. Après l'annonce du logiciel (Voir notre article) et un premier test (Voir notre article), il était temps d'en savoir plus.

David Kadouch est un des chefs de projet du logiciel. Il travaille en Israël au centre de recherche et développement de Google à Haïfa, près de Tel-Aviv. Il revient sur les fonctionnalités de Google Chrome, ses défauts de jeunesse et la stratégie de Google que certains voient désormais comme une menace.

Qu'est-ce que Chrome a de plus que ses concurrents, Internet Explorer ou Firefox ?

David Kadouch, chef de projet chez Google : Le but de Chrome est d'apporter des innovations à la navigation sur internet. On va vu qu'il y avait une myriade de petites choses qu'on pouvait améliorer pour rendre l'expérience plus facile. En nous inspirant de Mozilla (Firefox) et du Webkit d'Apple, nous ne sommes pas partis de zéro. Mais on a aussi voulu se concentrer sur un point particulier : le web a évolué, les applications sont plus sophistiquées, les gens utilisent plusieurs services à la fois (mail, calendrier, documents). Il fallait donc créer un environnement, plus stable et plus rapide.

Comment conçoit-on un navigateur plus rapide ?

D. K. : La grande avancée technologique au niveau de la rapidité, c'est le nouveau moteur Javascript V8, qui a été développé de A à Z par Google, au Danemark. Le Javascript est le langage qui fait tourner les applications web, votre service de mail ou celui qui permet de gérer votre compte en banque par exemple. La vitesse de certaines applications en a été presque décuplée. Ce dont on est fiers avec Chrome, c'est aussi la facilité d'usage.

Avez-vous travaillé sur cette simplification ?

D. K. : Oui, avec mon équipe, nous avons travaillé sur la barre Omnibox. En combinant la barre d'adresses et la barre de recherche, elle permet de taper en un seul endroit les requêtes et l'adresse de vos sites. Il y a donc moins de confusions car on a un seul endroit où on tape tout et le texte va aussi se colorer en vert ou en noir, si c'est une recherche ou une adresse. Elle vous suggère aussi de nouvelles requêtes selon ce que vous avez tapé.

Une autre astuce consiste à représenter sous forme de vignettes les sites les plus visités. N'avez-vous pas peur de semer le trouble dans les familles si des sites "adultes" apparaissent sur l'ordinateur familial ?

D. K. : Quand la machine est utilisée par plusieurs utilisateurs et que l'on veut pouvoir rester discret, la solution est d'utiliser la "navigation privée". Elle permet de rendre votre session confidentielle et fait même apparaître la fenêtre d'une couleur différente, bleu marine, pour que vous en soyez certain.

Au chapitre des défauts, on se rend compte après un premier test que certaines pages apparaissent cassées, avec des problèmes d'affichage. C'est un défaut de jeunesse ?

D. K. : Ce qui se passe c'est qu'il y a sur Internet des standards, auxquels Chrome adhère à 100%. Mais certains sites ne sont pas conformes et ne les respectent pas totalement.

Si LCI.fr ou un autre site s'affichent parfaitement dans Internet Explorer et connaissent quelques bugs d'affichage dans Chrome, c'est donc de la faute des concepteurs de ces sites ?

D. K. : On ne va pas dire que c'est de votre faute car Internet Explorer est le navigateur dominant et c'est normal que les sites aient choisi de se concentrer là-dessus! Mais dans un environnement multi-navigateurs où Firefox et Google Chrome vont augmenter leurs parts de marché, les sites auront intérêt à faire un effort pour que les pages apparaissent correctement dans tous les navigateurs.

C'est parfois un casse-tête pour les éditeurs de site...

D. K. : C'est vrai mais la solution est que chacun adhère aux standards. Il y a d'ailleurs un net progrès depuis trois ou quatre ans.

Autre problème, la stabilité de Chrome n'est pas encore au rendez-vous et un certain nombre de pages se figent...

D. K. : Là, c'est parce que nous sommes une application bêta et c'est donc tout a fait possible. Nous avons souhaité faire tester Chrome directement par beaucoup de monde et nous sommes certains que cette version est déjà de très bonne qualité.

Les logiciels libres, l'Open Source, ont beaucoup apporté à Google Chrome. Est-ce injuste de vous reprocher d'avoir "pillé" Firefox?

D. K. : C'est une fausse idée car la philosophie de l'Open Source est d'être ouvert, de partager le code avec d'autres développeurs. On s'est inspiré de Firefox, bien sûr, mais la contrepartie c'est que le code de Chrome, y compris la fameuse technologie V8, est maintenant reversé dans l'Open Source. Donc tout le monde va y gagner!

Avez-vous prévu de faire apparaître de la publicité directement dans le navigateur pour le rentabiliser ?

D. K. : Ça n'est vraiment pas prévu pour le moment.

C'est pourtant ce que suggèrent les conditions d'utilisation du logiciel qu'acceptent vos utilisateurs...

D. K. : C'est possible, mais il n'y a vraiment rien de prévu dans ce domaine.

Avec Chrome, Google apparaît plus que jamais comme une menace pour Microsoft. Votre logiciel qui favorise les applications en ligne ne concurrence-t-il pas Internet Explorer mais aussi Windows dans son ensemble?

D. K. : Nous ne raisonnons pas en terme de concurrence, nous voulons simplement donner plus de choix aux internautes pour faire tourner leurs applications Web. Et cela n'est pas un secret que les applications de Google tournent sur le Web... L'idée est simplement d'apporter une contribution mais on ne doute pas que d'autres vont la reprendre et innover à leur tour. Si les développeurs de Microsoft veulent intégrer notre technologie, ils pourront le faire...

A force de conquérir sans cesse de nouveaux marchés, Google ne risque-t-il pas de faire peur, comme Microsoft ? Certains s'inquiètent déjà du "tout-Google"...

D. K. : On est une grande entreprise et souvent les gens aiment montrer du doigt ceux qui grandissent. Mais nous rendons service aux internautes et ils aiment nos produits. Nous n'avons bloqué en rien le navigateur. Il est ouvert. Vous pouvez travailler avec n'importe quelle application et choisir le moteur de recherches qui vous plaît. Rien dans Chrome ne favorise les applications Google. L'Omnibox fonctionne par exemple avec les moteurs de recherches de tous les sites : Amazon, DailyMotion ou TF1...

Arrow Télécharger Google Chrome

Source : LCI
Revenir en haut Aller en bas
http://www.donnemoilinfo.com
 
Interview d'un des créateurs de Google Chrome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One Piece Requiem passe en V2.6
» Une interview de Jean Raspail
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Aid groups enlist Google to help in Haiti effort
» Interview Cedras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Windows :: Actualité informatique-
Sauter vers: